Après l’eau et le thé, le café est la troisième boisson la plus consommée au monde, soit la deuxième boisson chaude. Tous les jours, environ 1 milliard de tasses de café sont bues à travers le monde. La France est l’un des pays où la consommation de café est très élevée avec plus de 2 millions de tasses par jour.

Au total, plus de 9,5 millions de tonnes de café ont été produites en 2018, et cette production ne cesse de croître année après année.

On distingue ceux qui boivent du café uniquement pour ses vertus énergisantes contenues dans la caféine, et ceux qui apprécient cette qualité, mais qui cherchent aussi à déguster le café un peu comme on déguste un vin. À ce titre, le café présente un large panel de variétés et de goûts pour satisfaire tous les palais. Encore faut-il savoir choisir son café.

Les pays producteurs de café

Lorsqu’on choisit son café, on peut déjà commencer par se fier à son pays d’origine. Le café est produit dans trois régions du monde : l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale, l’Afrique subsaharienne, et l’Asie du Sud et du Sud-est.

Les pays producteurs de café sont nombreux. Le Brésil est le premier producteur au monde, suivi du Viêt Nam et de l’Indonésie. Mais tous ne bénéficient pas de la même réputation.

Pour accéder aux meilleurs cafés, je vous recommande ceux provenant du Costa Rica, du Brésil, de la Colombie, de la Jamaïque, du Mexique, du Guatemala, de L’Éthiopie, de la Côte d’Ivoire de l’Inde et de l’Indonésie.

Dans ces différents pays, on retrouve diverses appellations régionales, chacune ayant ses particularités sur le plan gustatif.

Les variétés de café

Il existe seulement deux grandes variétés de café dans le monde : l’Arabica et le Robusta.

Le café arabica représente à lui seul 70% de la production mondiale. Il est principalement cultivé en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Le Brésil et la Colombie représentent à eux deux environ 55% de la production d’Arabica.

Le café robusta est surtout produit en Afrique et en Asie. Le Viêt Nam est le principal producteur de café robusta, devant le Brésil et l’Indonésie. À eux trois, ils représentent environ 75% de la production mondiale.

L’Arabica est plus doux, plus subtil et plus aromatique que le Robusta qui est plus corsé, plus puissant et plus amer et qui contient deux fois plus de caféine.

Les deux variétés peuvent être assemblées pour produire un café plus équilibré. Généralement, cet assemblage est de l’ordre de 80% d’Arabica et 20% de Robusta.

Au sein de ces deux grandes variétés de café, on distingue de nombreuses sous-variétés et appellations régionales, surtout au niveau du café arabica.

Les différentes form​es de café

Aujourd’hui on peut choisir le café sous différentes formes. Le ​café moulu reste la forme privilégiée par la majorité des consommateurs, car le café est simple et rapide à réaliser, et que les arômes restent plutôt bien conservés.

Mais on remarque un retour en force du café en grain. Issus d’une meilleure sélection et plus frais, les grains de café ont des arômes plus prononcés que le café moulu, et plaisent davantage aux amateurs. Par contre, la préparation est plus longue et le prix légèrement plus élevé.

Les années 2000 ont vu l’explosion du café sous forme de dosettes souples et de capsules. Principalement conçus pour ​accueillir des cafés de type expresso, ces conditionnements permettent d’optimiser la conservation des arômes et la fraicheur du café. 

Au niveau du goût, les capsules sont le meilleur choix devant les autres formes de café. Toutefois, le prix du café en dosettes ou capsules est excessivement élevé et d’un point de vue écologique, ces formats génères des emballages supplémentaires.

Enfin, le café soluble reste très consommé dans le monde en grande partie grâce à sa simplicité d’utilisation. Cependant, le goût est vraiment pauvre en arômes et souvent trop amer.

Les marques de café


Naturellement, au moment de choisir son café, la marque compte énormément dans notre choix. Différentes qualités et réputations se côtoient sur ce marché. Parmi les marques les plus célèbres, on trouve généralement Nespresso, Carte Noire, L’OR, Lavazza, Segafredo, Vergnano, San Marco.

Mais des marques moins célèbres, car plus difficiles à trouver, peuvent parfois être un meilleur choix pour ceux qui désirent un café plus artisanal.

Café bio et commerce équitable

En tant que produit issu de l’agriculture, le café ne peut pas échapper au bio. Il est d’autant plus concerné que la consommation de café est toujours plus élevée, générant des dégâts environnementaux liés à la production.

La forestation et la pollution des sols sont les deux principales conséquences négatives de la production de café. En optant pour du café bio, on opte pour des techniques de production qui sont souvent plus respectueuses de l’environnement. De plus, le café bio contient nettement moins de résidus chimiques toxiques et se révèle alors meilleur pour notre santé.

Le commerce équitable est aussi une solution que je recommande lorsque vous devez choisir du café. Il consiste à rémunérer plus équitablement le producteur de café et ses ouvriers souvent issus de pays en développement.

Cette solution permet une meilleure répartition des richesses et encourage les producteurs à privilégier la qualité au détriment de la quantité et à favoriser une production plus respectueuse de l’environnement.