Meilleurs cafés provenant d'Aémrique latine

Quels sont les meilleurs cafés d'Amérique ?

Impossible de démarrer cet article sans citer le livre de James Hoffmann, The world atlas of coffee que je vous encourage à lire. Ce livre, écrit par un barista professionnel, est idéal pour les grands amateurs du café. Le livre dresse une présentation de chaque pays producteur avec l'histoire et les particularités de chaque région, éléments qui m'ont été très utiles pour cet article.

Avec plus de 60 % de la production mondiale, l’Amérique latine est une des plus importantes zones de plantation. Généralement légers ou moyennement corsés, les cafés américains se distinguent par leur équilibre.

Le café que nous buvons nous vient de deux types de plants : le Coffea arabica, originaire d'Abyssinie et le Coffea canephora, qui produit le Robusta. Le café Arabica propose une tasse fine aux multiples notes aromatiques tandis que le café Robusta est plus puissant et corsé avec son taux de caféine plus élevé.

Différenes arabica robusta

Chaque jour, le café se consomme en capsules, en dosettes, moulu ou en grains.
Cet article va aborder les points à prendre en compte pour acheter et passer en revue les meilleurs cafés provenant d'Amérique latine.

Quels critères d'achat ?

La variété

Bien qu’il existe un grand nombre de variétés arabica, le Typica et le Bourbon constituent la base du développement de la caféiculture. Depuis le début de sa culture, le climat, l’altitude et la nature du sol ont conditionné le choix de la variété la plus adaptée géographiquement.
En Amérique du Sud et en Amérique centrale, Mundo Novo, Pacamara, Caturra et Catuaí comptent parmi les cépages populaires.

Tandis que le Mundo Novo se distingue par sa douceur, la variété Pacamara proposera une tasse citronnée et florale.

La fraîcheur

En fait, la récolte puis la torréfaction dans les différents pays interviennent à des moments différents.
Tandis qu'au Nicaragua, la récolte du café s'étale d'octobre à mars, au Costa Rica, elle court de décembre à avril. La fraîcheur d’un café vert perdure plusieurs mois après la fin de la récolte. (voir calendrier de récole de cafeimport.com)
Une fois torréfié, il est préférable de consommer son café dans un délai de 4 à 20 jours pour qu'il conserve sa fraîcheur. Aussi, privilégiez un achat que vous pourrez consommer en quelques semaines avec une conservation dans un endroit frais et sec.
Pour ce qui est du café en grains, la durée de fraîcheur optimale peut être doublée.

Le label équitable

Le café équitable vise à garantir un revenu durable aux agriculteurs qui cultivent et récoltent les cerises de café.
Les labels Fairtrade Max Havelaar, World Fair Trade Organization, Ecocert Equitable, Biopartenaire, Producteurs Paysans assurent ainsi un prix juste pour les producteurs, la transparence, le respect des travailleurs et de l'environnement.
En Amérique, l'émergence des cafés équitables a notamment permis la structuration des paysans en coopératives au Nicaragua et au Pérou.

Labels du commerce équitable

Le label bio

L'Amérique latine produit la grande majorité des cafés bio vendus dans le monde.
Ainsi, les techniques agricoles traditionnelles du Mexique ou le coût élevé des pesticides au Nicaragua ont amené une caféiculture peu intensive.

Pour rappel, le label bio signifie l'absence de pesticides, fongicides, herbicides ou autre produit chimique ainsi que des normes portant sur la transformation et l'emballage du café.

Labels français et européen de l'agriculture biologique

La torréfaction

Les profils de torréfaction peuvent être difficiles à saisir. En gros, une torréfaction blonde produira une acidité prononcée et un goût d'agrume. Une torréfaction brune ou mi-noire présentera une acidité moins prononcée et des arômes de noix et de chocolat. Enfin, une torréfaction noire donnera un goût intense et des arômes de chocolat noir.
Regarder la couleur du grain vous en dira long sur son goût, plus le grain est foncé, plus il a été torréfié. Or, certains industriels masquent les imperfections de leur café avec une torréfaction très poussée.
Pour un expresso, on privilégiera une torréfaction brune ou mi-noire.

Le complet Blue Mountain de Jamaïque

Réputée pour proposer l'un des cafés les plus prestigieux du monde, la Jamaïque est un petit producteur situé en Amérique centrale, dans les Caraïbes.

Son climat tropical fournit les conditions idéales pour les plantations de café. Sa combinaison de soleil et d'eau se retrouve dans peu d'autres endroits dans le monde. C'est ce qui fait du Blue Mountain l'un des cafés les plus savoureux au monde.

Il n'y a pas de critères internationaux pour définir un mélange Blue Mountain. Ceux-ci peuvent contenir moins de 10 % de vrai café Blue Mountain, alors pensez à vérifier l'emballage.
Pour rappel, l'appellation Blue Mountain concerne les paroisses de Saint-André, Saint-Thomas, Portland et Saint Mary. De plus, seul le café cultivé entre 550 m et 1700 m peut être appelé Jamaïque Blue Mountain Coffee et bénéficier du logo :

Logos pour certifier le blue Mountain

L'aromatique Tarrazú du Costa Rica

L'apport du Costa Rica à l'histoire du café en Amérique centrale fut important. Introduit au Costa Rica à la fin 18e siècle, il a prospéré depuis lors grâce à des conditions de culture idéales.
Bien que le Costa Rica ne soit pas le plus gros producteur de café d'Amérique centrale, il produit plus de café de qualité, de grands crus que ces autres pays. Depuis 1989, la culture du Robusta est interdite pour encourager le grain de café Arabica.

Le café du canton de Tarrazú, connu pour son équilibre et son goût, provient des variétés Catuaí et Caturra élevées sous ombrage. Il présente des notes d'agrumes et de baies, une acidité vibrante et un arrière-goût chocolaté.

Le fin Medellín Supremo de Colombie

Intégré au patrimoine mondial de l'Unesco, le Paysage culturel du café de la Colombie associe un climat stable à une végétation et un sol riches.
Grâce à une politique de haute qualité, la Colombie a réussi à donner naissance à un café grandement reconnu au niveau international.

Situé au centre des villes Bogota, Medellín et Cali, le département du Quindío produit environ 10 % du café colombien réputé comme l’un des meilleurs cafés certifiés Rainforest Alliance.

Le corsé Huehuetenango du Guatemala

Berceau de la culture maya, le Guatemala est une terre volcanique qui confère à son café son goût spécifique.

Un arôme riche et beaucoup de corps caractérisent ce café exquis. Le sol, les précipitations, l'humidité, l'altitude et la température sont suffisamment variés pour créer sept types distincts de café, dont l'équilibré Huehuetenango.

Les vents secs et chauds de la plaine de Tehuantepec au Mexique protègent la région du gel. Ils créent un microclimat unique pour ce café reconnaissable par ses notes épicées.

Le savoureux Jinotega du Nicaragua

Au cœur de l'Amérique centrale, le Nicaragua offre une riche gamme de cafés, dont un grand nombre avec des certifications biologiques ou équitables.

Marqué par des périodes de crise depuis le début de sa culture, le café du Nicaragua commence à retrouver sa popularité passée. Le pays a désormais une filière du café bien établie et un approvisionnement régulier.

Avec un corps moyen et une acidité distincte, sans être marquée, les amoureux du café nicaraguayen soulignent qu'il offre des saveurs riches et subtiles et une douceur équilibrée.

La plupart des torréfacteurs de café de spécialité proposent un café nicaraguayen - nous vous invitons à en trouver un qui le torréfiera frais pour une livraison dans la semaine.

Le fin Piémont amazonien du Pérou

Le Pérou offre une large gamme de cafés certifiés équitables et biologiques, offrant des saveurs délicieuses à un prix très doux. Ils figurent parmi les cafés biologiques les plus abordables du marché.

 Le pays propose des cafés à l'acidité moyenne et aux saveurs agréables.

Dans les Andes péruviennes, le piémont amazonien préserve une forêt tropicale d’altitude idéale pour les plants de caféiers.

Don`t copy text!