Plantation de café en Malaisie

Le café ​malaisien

Avec ​250 kgs consommés par seconde ​dans le monde, le café représente la boisson la plus ​bue après l'eau​.​ Sa culture est ​repartie au sein de la zone intertropicale qui ​réunit les conditions climatiques nécessaires​ (climat chaud sans variations bru​tales de températures, ​pas de gelée, ​pluviométrie annuelle ​généreuse).

La ​Malaisie est le ​5e ​producteur​ asiatique derrière le Vietnam, l'Indonésie, l'Inde et la Chine. En produisant environ 2 millions de sacs de 60 kgs​​​ de grains de café par an, la Malaisie représente plus de 1 % de la production ​totale de café et le classe au ​​14e rang mondial.

La culture du café est un développement récent en Malaisie et a longtemps été reléguée au second plan par rapport à ​d'autres produits de base comme le thé.

Découvrons un ​court résumé de l’histoire du café ​malaisien, ce qui le distingue, ce que j'en pense​ et quel est ​son meilleur café.

L'histoire du café en ​Malaisie

La ​Malaisie, en Asie, se décompose en une partie ​continen​tale qui partage sa frontière avec la Thaïlande et la partie nord de l'île de Bornéo.
Son agriculture est fortement marquée par les cultures de plantation (caoutchouc, poivre, coprah, huile de palme, thé, café…)

​La légende sur le café la plus répandue est celle d​'un jeune berger ​d'Abyssinie (actuelle Éthiopie) qui remarqua l'excitation particulière de ses chèvres ​ayant ingéré des baies de caféier.
Surpris, il fit l'essai et découvrit la même excitation. Il commença à en parler autour de lui. C'est ce qui donna lieu à son introduction dans la péninsule arabe, probablement par des marchands du Royaume de Saba.
Après être restée longtemps ​un monopole ​yéménite, la culture du café ​gagne Java, dans les Indes néerlandaises, au milieu du ​17e ​siècle​​.​

Très ​rapidement, la ​culture ​est étendue à d​'autres régions de l'Asie tropicale.

Les premiers essais de culture Arabica en Malaisie débutent en 1779​ dans l'​État côtier de Malacca.​ ​Des ​plantations ​voient le jour à Penang et à Singapour.
Cependant, l​​a culture de l'arabica en Malaisie s'avère être un échec.​ Ainsi, en 1873, l'État de Sarawak, sur Bornéo, dispose de plus de 100 000 plants sains, mais le rendement s'avèrera quasi nul.

En 1875, ​​Leonard Wray a introduit avec succès le Coffe​a Liberica​. Découverte au Libéria, la variété Liberica pousse généralement à l'état sauvage et s'adapte très bien à l'environnement malaisien.​
Le climat naturel de la saison tropicale, une température ​moyenne de 27 °C et ​des précipitations autour de 2500 mm par an ​offrent les conditions idéales​ au Coffea Liberica.​

​Le ​Robusta ​a été introduit en 1900 pour sa résistance aux maladies.

​Cependant​, d'autres cultures telles que celle du palmier à huile et du caoutchouc, plus lucratives, ont commencé à gagner en popularité et remplacer le café.
C'est ainsi que les régions traditionnelles comme Batu Pahat, Muar, Pontian, Sabak Bernam et Bagan Datok Perak se sont détournées de la culture du café pour privilégier les plantations de palmiers à huile.

Désormais, la Malaisie produit ​plus de 90 % de la variété Liberica, ​plus particulièrement dans les États de Johor et de Selangor​, à des altitudes ​allant jusqu'à 1200 m​.
La variété Robusta est ​disponible dans le nord de la ​Malaisie péninsulaire​ (État de Kedah et de Perlis) et ​sur Bornéo (​​États de Sabah et de Sarawak).
Sur l'île de Bornéo, l'État de Sabah ​cultive le café Robusta (75 %) et le café Liberica (15 %) dans les régions de plaine et de montagne.

Plants Liberica en Malaisie

Particularités du goût du café ​malaisien

​Bien que la Malaisie se situe dans la ceinture d​u café, ​elle n'est pas adaptée à la culture de l'arabica qui nécessite un sol bien drainé et une altitude plus élevée. C'est la raison pour laquelle la production de la Malaisie s'est concentrée sur la variété Liberica.
​Dès 1992, la Malaysian Agricultural Research and Development Institute​​​​ (MARDI)​ a ​mis en circulation le premier clone du Liberica, ​le MKL1, suivi de trois clones MKL2, MKL3 et MKL4 en 1995 et des MKL 5, MKL6 et MKL7 en 2008.
Ces clones avaient pour fonction ​d'accélérer la période de récolte,​ produire des fruits plus gros, avoir des rendements plus élevés et devenir plus aromatiques.

​Les grains de Liberica bien traités ​proposent un arôme unique, composé de notes florales et fruitées, parfois de noisette.​ ​Son goût est très doux,​ voire fade, malgré ​des arômes très ​marqués et son amertume légère. Ce café présente parfois ​un goût boisé.​

Par ailleurs, la Malaisie propose un café spécial : le café blanc d'Ipoh.
Apparu au ​1​9e ​siècle, pendant l'ère coloniale britannique, le café blanc d'Ipoh a été inspiré par les migrants chinois​. L'épaisseur et l'arôme de ce café ont ​créé à sa renommée.
​De couleur beige en raison de ​techniques particulières de torréfaction, de brassage et d'infusion, le café blanc Ipoh est lentement torréfié à basse température.
​Souvent servi avec du lait condensé sucré, ​ce café​ laisse un arrière-goût légèrement amer​. ​Doux, mousseux et riche, c'est l'équilibre parfait ​entre le café et le lait.

Ce café ​soluble s’apprécie à n’importe quel moment de la journée​. Vous pourrez découvrir une boisson délicieusement sucrée et légèrement caféinée, ​idéale pour terminer la journée !!!

Mon avis sur le café de ​Malaisie


Le café de ​Malaisie ne présente d'intérêt que si vous aimez découvrir des saveurs uniques.
Concernant le café Ipoh, je ne le recommande​ pas si vous ​aimez les boissons très caféinées. Personnellement, j'aime son côté ​sucré​ même si je préfère​ le café noir et corsé.

En café soluble, c'est une solution simple et rapide, parfaite pour le camping.​​ Il peut être utilisé ​seul ou mélangé avec un café plus corsé. Les buveurs de café ​pourront expérimenter ​afin de ​trouver le mélange qui leur convient.

Meilleur café ​malaisien : quelle marque choisir ?

Comme je viens de l’évoquer, ​la Malaisie cultive à plus de 90 % la plante Liberica. Le pays ne propose pas vraiment de café ​d'excellence.

​Pour répondre aux besoins des consommateurs et ajouter de la valeur, la FAMA (Federal agricultural marketing authority) ​a établi une classification des grains de café.

​Conditions

​Grade

  • ​Moins de 1 % de corps étrangers
  • Pas de grain cassé
  • Pas de grain noir
  • Couleur des grains bleu vert
  • Plus de 90 % de grains de café

​Grade 1 / FKB1

  • Moins de 9 % de corps étrangers
  • Moins de 3 % de grains cassés
  • Moins de 3 % de grains noirs
  • Couleur des grains jaune doré
  • Plus de 90 % de grains de café

​Grade 2 / FKB2

  • ​​Moins de 9 % de corps étrangers
  • Moins de 3 % de grains cassés
  • Moins de 3 % de grains noirs
  • Couleur des grains jaune doré
  • Plus de 90 % de grains de café

​Grade 3 / FKB3

​Sans grade, le café peut contenir des grains de café ​écrasés, perforés ou poussiéreux.

​-


P​eu de marques proposent du café de Malaisie. On peut citer​ Old Town, Lingzhi Café, Maca Vita, ​Organo Gold qui proposent des cafés solubles 3 en 1.​

error: Contenu protégé