Récolte de café à Sumatra, Indonésie

Le café de Sumatra

Long ou serré, le café a de nombreux adeptes !
Le café est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. On le cultive dans plus de 70 pays. Il est principalement cultivé en Amérique du Sud, en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-est.

Aujourd'hui 4e producteur mondial, l'Indonésie est un archipel de plus de 15 000 îles volcaniques où est principalement cultivé du robusta (plus de 85 % de la production).
Située à l'extrême ouest de l'archipel indonésien, Sumatra est une de ses îles sauvages.

À Sumatra, on trouve trois régions principales de production : Lintong au sud du lac Toba, Mandheling qui est très proche de Lintong et Aceh, qui produit des cafés à des altitudes légèrement plus basses.
La région est reconnue pour son environnement agroclimatique propice à la culture du café qui permet 2 récoltes par an.

Abordons un petit aperçu de l'histoire du café à Sumatra, ses particularités, ce que je pense du café de Sumatra et le choix de son meilleur café.

L'histoire du café à Sumatra

L'économie de l'Indonésie, pays d'Asie du Sud-Est est basée sur le tourisme et l’agriculture.
Celle-ci est dotée de ressources naturelles abondantes (caoutchouc, riz, canne à sucre, café, tabac, huile de palme..).

À l’origine, le café provient d'Éthiopie.
Ensuite, il s'étend à travers le monde musulman. Les Vénitiens vont l'importer en Europe. Par la suite, les Européens vont en exporter la culture en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, dans les régions tropicales où les conditions sont les meilleures.

En 1696, le gouverneur néerlandais de Malabar, en Inde, envoie des plants de café arabica à son homologue en place à Batavia (renommée par la suite Jakarta) sur l'île de Java.
Ce premier essai sera un échec à cause d'inondations.
Un second essai est tenté en 1699 avec l’acheminement de nouveaux plants de café. Et là, le succès arrive : en 1711, un premier chargement de café est exporté de Java.

En dix ans, les exportations vont s'élever à 60 tonnes par an et l’Indonésie va devenir la 3e place, après l’Arabie et l’Éthiopie.

Pendant cette période, la culture du café va s'étendre sur les îles extérieures : Sumatra et Maluku.

Sumatra est une grande île au large des côtes de la Malaisie et au nord de Java Est. Cette région est souvent surnommée la "ceinture verte du café" en raison de l'abondance des cafés de classe mondiale qu'elle produit.
Une fois que les plantes ont rencontré le sol fertile qui entoure le lac volcanique Toba, elles se sont épanouies et ont posé la première pierre d'une industrie florissante malgré l'oppression du peuple indonésien par les propriétaires terriens et le gouvernement néerlandais.

Aujourd'hui, Sumatra est le premier producteur de café en Indonésie.
Son climat chaud et humide joue un rôle important dans la création de sa saveur caractéristique.

La plupart de ses cafés sont cultivés entre 750 et 1500 m d'altitude.

Les principales zones de production de robusta se trouvent au sud de Sumatra (Lampung).
Le café Arabica pousse dans les hautes terres au nord de Sumatra (Aceh, Gayo, Mandheling, Lintong, Karo).
Sa technique de préparation particulière, le giling basah (décorticage humide), en a fait un des cafés les plus célèbres du monde.

Café Gayo à Sumatra

Particularités du goût du café de Sumatra

À Sumatra,  on trouve plusieurs variétés communes de café: Bourbon, Catimor, Caturra, Tim Tim, Typica.
Les variétés Rambung et Abyssinia, venant d'Éthiopie, ont également été acheminées à Aceh. Un autre groupe de variétés éthiopiennes s'appelle "USDA", d'après un projet américain qui les a amenées en Indonésie dans les années 1950.

Au niveau du goût, les grains de café de Sumatra sont uniques et présentent des profils aromatiques complexes que vous aurez du mal à trouver dans n'importe quelle autre région productrice de café dans le monde.
Pour la plupart, les cafés Arabica de Sumatra ont un caractère profond, piquant et terreux et portent des notes aussi diverses que le cèdre doux, le poivron, le champignon et le chocolat noir.

Un café particulier dans la région, le kopi luwakétait connu il y a peu pour être le café le plus cher du monde.
Sa particularité ? Il est produit à base de cerises de café venant des excréments d’un petit mammifère indonésien, le luwak ou civette palmiste.
Très rare et exotique, il est vite devenu populaire auprès des colons.
Hélas, cet engouement va provoquer l'exploitation de ce mammifère et la construction de fermes de production intensive. Kopi Luwak Direct semble toutefois proposer un café obtenu de manière traditionnelle sans recourir à des luwaks en captivité.

Le café de Sumatra se déguste à n’importe quel instant de la journée. Il est idéal au moment de la pause-café où vous allez véritablement pouvoir en apprécier toutes les saveurs. 

Mon avis sur le café de Sumatra


Le café provenant de Sumatra est l’un de mes cafés préférés... spécialement le Sumatra Mandheling Grade 1 Gayo Mountain.
Mandheling correspond aux arabicas produits au Nord de Sumatra.
J’adore ses arômes boisés et cacaotés, ainsi qu’une acidité proche de celle des agrumes. Je ne me souviens pas avoir été déçu par ce café.

Je vous recommande le conditionnement en grains, car les arômes sont nettement mieux conservés sous cette forme qu’avec du café moulu.

Étant donné que c'est un café plutôt corsé, je le réserve au début de la journée. Il est parfaitement adapté au matin ou après le déjeuner.

Meilleur café de Sumatra : quelle marque choisir ?

Comme je viens de l’aborder, je vous invite à privilégier un conditionnement sous forme de grains. En effet, le café en grains est plus aromatique que le café moulu. De plus, les grains résultent d’une sélection plus stricte.

Aujourd’hui, le robusta représente 90% de la production du café indonésien soit environ 6.8 millions de sacs. Sumatra fournit les 2/3 de la production.

La particularité des cafés sumatranais vient du mode de fabrication majoritairement employé, le « giling basah ». Appelé souvent « semi-washed » ou « semi-dried », il procure au grain une légère coloration bleu vert et un arôme généralement herbacé, épicé et terreux .
Néanmoins, depuis quelques années, les producteurs locaux adoptent en parallèle d’autres méthodes afin de s’adapter au marché.

L’île de Sumatra jouit d’une parfaite situation géographique pour la production de très bons arabicas.
Les variétés les plus riches en saveur sont le Sidikalang, au Nord, le Mandheling, cultivé dans les montagnes et les vallées entourant le lac Tawar dans la province d'Aceh, le Lintong près du lac Toba et le café issu du terroir Hauts Plateaux de Gayo.

D'ailleurs, une IGP « Kopi Arabika Gayo » a été déposée auprès de l’Union européenne en novembre 2016 pour valoriser ce terroir.

Pour acheter du café de Sumatra, je vous invite à opter pour l’une des marques suivantes : Ethiquable, Nespresso, Ekita, les Comptoirs Richard, Lobodis, Loutsa, Coffea, Cafés Charles Danican, Le Silo.


Merci de ne pas copier :-)