Graines de café au Mexique

Le café ​mexicain

Le café est la ​2e marchandise ​la plus échangée au monde, après le pétrole et la plus consommée, après l'eau. Il s'en boit plus de 2,3 millions de tasses chaque​ minute.
Produit commercial par excellence, il est produit uniquement dans les pays du Sud et se consomme essentiellement au Nord, dans les pays industrialisés.

Le Mexique représente le​ ​​​2e ​producteur ​​parmi les pays d'Amérique Centrale et du Nord derrière le Honduras et le ​​8e plus gros producteur mondial​. ​En produisant enivrons 4,5 millions de sacs de 60 kgs de grains de café par an, le pays représente​​​ plus de 2,6 % de la production mondiale de café.

​Son café ​est l’un des plus réputés grâce ​​aux hautes altitudes et à l'importance accordée à l'agriculture biologique au Mexique.

Découvrons un ​court résumé de l’histoire du café ​mexicain, ce qui le distingue, ce que je pense du café ​mexicain et quel est ​son meilleur café.

L'histoire du café ​au Mexique

L​e Mexique est un pays d'Amérique du Nord qui partage ses frontières avec les États-Unis, le Bélize et le Guatemala.​ Son économie repose essentiellement sur la production pétrolière, le secteur industriel et le secteur tertiaire.
Le Mexique se ​situe parmi les plus grands producteurs mondiaux de café, sucre, maïs, oranges, avocats et citrons verts.

Historiquement, le café nous vient d'Éthiopie, en Afrique. Après avoir vu sa culture se développer au Yémen puis gagner le monde musulman, ​les premiers plants de café ​débarquent en Europe au 1​​8e siècle. ​Par la suite, les Européens vont en exporter la culture​ ​dans les régions tropicales, là où les conditions sont ​favorables.

Au Mexique, le café arrive avec des colons espagnols ​à la fin du 1​8e siècle, dans la région de Veracruz. ​Les premiers plants ​sont probablement ​arrivés ​de Cuba ou de ce qui ​forme aujourd'hui la République dominicaine.​
​C'est de cette région, Veracruz, que la production commerciale commence, puis les exportations en 1802​​ avec 209 sacs de 60 kg.​​​ 3 ans plus tard, 257 sacs sont exportés du territoire.
La culture du café commence alors à s'étendre à d'autres régions dont le Chiapas au milieu du 1​​9e siècle.​ L​es années qui suivent son Indépendance, en 18​21, voient la production de café gagner les régions Colima, Oaxaca, Michoac​án et Morelos. La redistribution des exploitations ​et l'émergence de petits exploitants​ d'origine autochtone ​amènent la culture à ​prendre de l'ampleur.

La fin du ​20e siècle​ est marquée par la création d​e l'​Institut mexicain du café (INMECAFE). À l'instar de la FNC colombienne et de l'ICAFE au Costa Rica, l'institution avait pour mission d'apporter une assistance technique, de​ la ​formation, du matériel botanique​, des avances sur r​écolte et de nouveaux canaux pour la transformation et la commercialisation du grain.

​​Hélas, la crise financière des années 1980 ​bouleverse l'équilibre trouvé et l'institution ​est dissoute en 1989, laissant les producteurs livrés à eux-mêmes. Cette dissolution​, associée à la crise qui a suivi la fin d​e l'​Accord ​International sur le ​Café et la maladie de la rouille ont particulièrement fragilisé les caféiculteurs mexicains ​et fait baisser le niveau de qualité dans les années 90.
Sans accès au crédit, sans accès aux marchés et avec peu​ de soutien technique, les producteurs de café mexicains​ ont eu du mal à couvrir les coûts minimums de production et​ assurer leur subsistance​. 

Il a fallu attendre les certifications équitables et biologiques pour que des régions comme ​ Oaxaca, Veracruz et Chiapas se distinguent dans le monde du café. Le commerce équitable a ​notamment encouragé les petits exploitants à s'organiser ​en coopératives, ce qui leur a permis de mettre leurs ressources en commun​.​​​​

Depuis, le Mexique est passé d'une production essentiellement destinée aux mélanges ​à la première source de café certifié biologique et équitable, sans doute grâce à son histoire agricole et à ses techniques restées traditionnelles.​

L​e Mexique produit presque uniquement du café Arabica. Si ​le pays propose des cafés de spécialité, c’est en grande partie grâce aux conditions ​climatiques, ​aux altitudes et à sa culture biologique. Les principales régions de culture sont localisées au sud du Mexique dans le Chiapas, Oaxaca et Vera Cruz et concentrent 90 % de la production à des altitudes entre 800 et 1750 m.
Ces altitudes et la clémence des températures dans les hauts plateaux ​offrent des conditions idéales pour le café mexicain.​

Récolte de café au Mexique, à Oaxaca

Particularités du goût du café ​mexicain

L'essentiel de la production mexicaine correspond à de l'arabica. Comme le rapporte le site Directo al Paladar México​​, plus de 120 variétés de café arabica sont cultivées au Mexique. Les variétés de café les plus répandues sont le Bourbon, le ​Typica, ​le Caturra et le Maragogype. On trouvera également les variétés Mondo​ Nuevo, ​Catuaí, Garnica​, Catimor, Pluma ​et Garien…

Historiquement, le café mexicain était ​plutôt destiné aux mélanges ​en raison de sa faible qualité. Aujourd'hui, il possède une acidité complexe ​​très intéressante, une douceur équilibrée ​avec des notes de chocolat, de caramel​ ou de noisettes.

Bien qu​'il ne soit pas aussi célèbre que les mélanges d'Amérique du Sud ​ou d'Éthiopie, ​le café mexicain convainc surtout par son équilibre, sa douceur et ses arômes prononcés​​ et son corps léger.​​​

​On peut ajouter que les Mexicains sont pionniers de la culture biologique du café dans le monde​. Quand nous parlons de café biologique, nous parlons de grains de café qui n'ont pas été en contact avec des pesticides, fongicides, herbicides ou autre produit chimique. L'influence des groupes et des cultures indigènes a ​marqué les pratiques biologiques ​chez les petits exploitants.
Vous obtiendrez ainsi un café à la saveur la plus proche du goût originel.

Le café ​mexicain s​e déguste à n’importe quel moment de la journée. Sa douceur et ses arômes marqués en font le breuvage idéal pour une pause-café.​

Mon avis sur le café du Mexique


Le café du Mexique figure dans mes cafés préférés. J’adore son équilibre, mais également sa ​complexité, car il est plus ​subtil qu’il n’y parait au premier abord. Je n​e me souviens pas avoir été insatisfait après avoir bu du café mexicain.​

Je vous ​conseille de l’acheter en grains, car les arômes sont ​beaucoup mieux conservés ​que sous forme moulue.

​Boire du café mexicain m'évoque la fertilité d​u sol sur lequel il a poussé et les efforts des coopératives pour fournir un café de qualité.​

Meilleur café ​mexicain : quelle marque choisir ?

Comme je viens de l’​aborder, je vous ​incite à acheter du café d​u Mexique sous forme de grains. Ainsi, vous obtiendrez un café plus frais avec plus d'arômes que sous forme moulue. On peut ajouter que ce conditionnement procède​ d’une sélection plus stricte.

La mention Altura(hauteur) signale un café de haute altitude un peu plus corsé et de ​qualité supérieure, comparable à un café guatémaltèque​​​. ​Elle est généralement accolée au nom de la zone de production (Altura Chocaman, Altura Jalapa, Altura Pluma,..).

​On peut distinguer 3 régions qui proposent des cafés de bonne qualité :

  • Pluma (Oaxaca)
    Il s'agit d'un arabica biologique cultivé près de la montagne de la Pluma, dans la région d'Oaxaca. À l'instar du Chiapas, les grains provenant de cette région figurent dans les meilleurs choix de café mexicain.
     Ce café a un corps délicat et léger et un goût peu prononcé. Malgré sa nature peu corsée et son acidité moyenne, le café d'Oaxaca est complexe et vous présentera un profil élégant aux notes de chocolat et de caramel.
  • Coatepec - San Marcos (Veracruz)
    Dans l'État de Veracruz, dans le golfe mexicain, la région montagneuse de Coatepec pro​duit un excellent arabica altura​​.​
    Elle propose un café au corps léger, à l'acidité légèrement piquante parfois agrémentée de notes de noisette ou de chocolat.​​​
  • ​Jaltenango (Chiapas)
    ​Le Chiapas est l'état le plus méridional du pays, où se trouve la chaîne de montagnes de la ​Sierra Madre de Chiapas.​
    ​​Le café de cette région se distingue par sa saveur légère et délicate et son acidité riche et ​marquée avec un corps léger à moyen.​

Pour acheter du café d​u Mexique, je vous invite à opter pour l’une des marques suivantes : Lobodis, Ethiquable, Origeens, Nespresso, Brocéliande, ​Malongo, ​Brûlerie d'Alré, ​Artisans du monde, Café Michel, Alter Eco, Café Launay, Origines, Carrefour BIO, ​Faubourg Café.

error: Contenu protégé